L’interview de Marie, designer pour Georges le robot comptable !

L’interview de Marie, designer pour Georges le robot comptable !

Marie Grataloup est designer produit pour différentes startups. L’équipe de Georges, le robot comptable, a fait appel à elle pour la refonte de sa charge graphique et la définition de sa nouvelle identité. Entre deux travaux, nous avons demandé à Marie de nous parler de son expérience au sein de Georges. Rencontre !

Portrait de Maris

Bonjour Marie, peux-tu te présenter et nous expliquer ton parcours ?

Bonjour Valentine, merci à toi de me recevoir.
À la base, je suis une passionnée d’expériences et d’interfaces homme-machine. J’ai commencé à travailler à Londres au début des années 2010 où le design à une place de choix dans le développement des entreprises, ce qui épousait complètement ma vision et mes valeurs. Ce qui, je l’avoue, a pas mal forgé mon caractère professionnel.

Je suis ensuite arrivée à Paris, fourmilière de talent, qui est pour moi le centre névralgique de l’innovation européenne. J’ai travaillé à Saclay en tant que designer produit dans la cybersécurité, où j’ai eu la chance de participer à de très beaux projets, notamment à un cloud hyper sécurisé pour La Défense.

Je suis ensuite entrée dans l’univers des Start-up Early Stage pour comprendre et vivre le développement éclair d’une entreprise. “Comment créer de la valeur de 0 à 1”, comme dirait Peter Thiel. J’ai pu faire partie des premiers employés de Wynd où j’ai monté une équipe Design. On bossait sur des challenges incroyables dans le domaine du retail, de l’omicanal aux expériences In & Out store. J’ai ensuite monté une première entreprise dans la Deep Tech, et une seconde dans le Design où j’accompagne les startups à valoriser leurs entreprises et leur impact par le Design. Dans le business de la technologie plus que dans n’importe quel autre domaine, tout est une question de temps. L’essentiel est de parvenir à marquer le marché de son empreinte, à une époque où la concurrence n’a jamais été aussi forte. Et puis juridiquement une entreprise est une personne morale, tout l’enjeu est donc de créer sa propre identité et sa propre personnalité en rassemblant tant les valeurs de ses fondateurs et de ses équipes que celles de ses utilisateurs.

Design du site de Georges

Comment s’est déroulé ton travail chez Georges ?

Tout d’abord, c’est Arthur Perticoz, un ami fondateur de Majelan et qui fait partie de Kerala Capital (avec qui j’aime particulièrement travailler), qui m’a écrit un jour en me disant : “Écoute, il y a une boite complètement dingue que je connais, le produit est hyper ambitieux et les fondateurs sont justes brillants, ils ont besoin de redesigner l’identité de leur marque et de leur produit, ça va te plaire !”. Je n’ai même pas eu le temps de répondre que Côme est entré en contact avec moi, et quelques semaines après l’aventure était lancée. On a eu un beau chantier hyper complet de l’identité et de la personnalité de marque (Logo, BrandBook, Illustrations Guidlines Marketing, Landing ect…) et du design produit (refonte et amélioration des versions Desktop et Mobile).

On a travaillé en amont avec Côme et Pablo sur la nouvelle identité, axé purement produit dans un premier temps. On a commencé par le redesign de l’application avec de jolies sessions parisiennes où l’on a beaucoup wireframé et débattu, du macro au micro changement. C’est une grande force de la team Georges, qui à l’amour du détail, avec cette démarche où le coeur de la réflexion est toujours centré sur les habitudes et besoins des utilisateurs. Ça m’a vraiment impressionnée. Après avoir fait une première version de l’application, on s’est focus sur l’identité de marque, avec un rebranding complet qui nous a pris environ 3 mois. Enfin à l’aide du Brandbook du GUI, on a ensuite harmonisé nos travaux sur le produit, et toute l’identité et personnalité de marque.

Quelles ont été tes inspirations ?

En observatrice attentive, j’aime analyser et décortiquer méticuleusement la manière dont sont développés les identités de marque des nouveaux acteurs et pionniers world wild. Je passe pas mal d’heures par semaine à chiner et à tester les nouveaux usages, marketing expérientiel et design produit, ce qui est une réelle source d’inspiration au quotidien. Cela donne énormément de matière dans la réflexion et le schéma de pensées créateur d’une identité de marque. Et puis il y a aussi la vraie vie, qui est une source infinie de poésie inspiratoire.

Par exemple, le logo de Georges raconte son histoire : un jeu d’enfant, simple et intuitif, avec une personnalité très attentionnée qui assiste au quotidien des milliers de personnes. Il rend leur travail plus fluide en automatisant leur comptabilité.

Design de l'application Georges

Qu’est-ce qui t’a le plus marqué en travaillant avec l’équipe de Georges ?

J’ai été impressionnée par la bienveillance et la sincérité de leur mission. C’est une équipe profondément humaine et très soudée. Sincèrement soucieuse du bonheur de ses clients, et ceci dans chaque pôle de l’entreprise : du développement aux sales, du marketing au customer-care, c’est ce qui les motive chaque jour à améliorer le produit. J’ai rarement vu une équipe qui met autant de coeur à l’ouvrage. À une époque où dans la jungle de la Start-Up nation, il faut aller très vite et faire du chiffre, il est monnaie courante que certains dépassent parfois les limites de l’éthique. Georges se démarque complètement de cette frénésie capitalistique et ça a été pour moi une très belle leçon de business que de travailler avec eux. C’est pour moi un exemple de réussite française et j’invite certains acteurs du marché français à s’en inspirer : très beau modèle à suivre pour une réelle création de valeur.

Quels sont tes projets pour les années à venir ?

J’accompagne aujourd’hui des Start-up française et européenne, mais également une fondation suisse dans le domaine de la charité. Demain j’aimerai développer l’activité en Asie, notamment en Corée du Sud qui est pour moi un haut lieu de la technologie mondiale, tant en ingénierie qu’en design. Affaire à suivre 🙂

Nous remercions chaleureusement Marie pour cet interview et pour tout le travail qu’elle a effectué chez Georges. Grâce à elle, votre robot comptable préféré est toujours plus simple et ludique !

Valentine Fléhoc

Content Manager de Georges, Le robot comptable des professions libérales.

Recevez directement nos prochaines publications. Aucun usage commercial. Une newsletter, uniquement de l'information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *